Pommes à cidre

Les pommes à cidre sont produites pour la vente aux cidreries de la coopérative AGRIAL qui commercialise les cidres Loïc Raison et Ecusson.

Nous produisons 17 variétés de pommes à cidre classées en trois catégories Pommes douces, acidulées et pommes à jus.

Elles sont toutes récoltées mécaniquement et expédiées en camions.

Les vergers nécessitent beaucoup de soins toute l’année. Après la taille hivernale manuelle, les arbres se réveillent au mois d’avril pour fleurir en mai et porter leurs fruits jusqu’à la récolte qui s’étale de septembre à décembre.

Bien que conduits en agriculture biologique, les arbres nécessitent des soins sanitaires sous forme de pulvérisation pour les protéger des attaques d’insectes et de champignons.

Les principaux ravageurs sont l’anthonome, l’hoplocampe, le puceron cendré et le carpocapse. Ils sont tous capables d’anéantir une récolte. On observe leur présence en faisant des comptages pour évaluer le niveau de risque et la nécessité d’une intervention. En amont nous entretenons un environnement favorable à l’équilibre entre les ravageurs et les auxiliaires (comme les coccinelles) pour ne plus avoir à intervenir.

           

Les maladies du pommier sont dues à des champignons comme la tavelure, l’oïdium ou la moniliose sur le feuillage ou le phytophthora et le chancre sur le bois. On protège les arbres par pulvérisation de souffre ou de cuivre selon la saison et les variétés. Là aussi on raisonne les interventions grâce à des outils d’aide à la décision (RIMPRO pour la tavelure) qui utilisent les données météo et les observations dans le verger et en laboratoire.

Suivant leur sensibilité aux maladies, les arbres reçoivent entre 1 et 6 traitements par an durant la période végétative.